DSC06903Une laine parfaite pour débutée, toute douce (80% mérinos et 20 % Kid mohair) et qui se tricote en 7, une écharpe au point mousse et un béret adapté d'un modèle de Mercredi et cie, depuis que je les ai tricoté l'an dernier, il m'accompagne régulièrement les petits matins frais ou j'attends le train qui m'emmène au travail...

petite précision: ne vous inquiétez pas ce n'est pas moi sur la photo, je n'ai pas de tels problèmes de pilosité (quoi que), c'est Oscar le chien d'Alix qui a insisté pour poser à ma place.

      laine cocoon de Rowan

Rien a voir, mais en cherchant des images pour le traditionnel blog familal de Noël dans lequel on dépose nos "listes" dans ma belle-famille, je suis tombé sur ça:

boycott_christmas

La consommation me semble être un piège lorsque l'on vit pour consommer.

Par contre si à Noël je"surconsomme" de manière brève, cela reste réfléchi et n'est pas pour autant déconnecté d'une vision critique de la consommation de masse.

Pour moi, c'est chaque jour qu'il est nécessaire d'éduquer ses enfants, à une consommation raisonnée dans l'objectif de préserver la planète, et en leur enseignant peu à peu la notion de responsabilité vis à vis de l'Autre (descendant, ascendant, et habitants de la Planète) en étant fidèles à ce proverbe amérindien: "la Terre n'est pas un Don de nos parents ce sont nos enfants qui nous la prêtent".

Peu à peu moi aussi j'essaie d'intégrer tout cela même si mes lacunes et mes contradicitions sont encore nombreuses.

Troquer, chiner, cuisiner, coudre, jardiner, réparer, racommoder, échanger, prêter,... , sont des pratiques à la fois tournées vers cet objectif et qui plus est sont vectrices d'épanouissement , bien plus me semble t'il que "travailler plus pour gagner plus"

Dans ce contexte, Noël, les anniversaires, ...sont des occasions où l'on choisi de consommer pour assouvir rêve, et désir matèriels ou non, désir qui est d'autant plus présent que le reste du temps on accepte de différer ses envies pour intensifier le plaisir.

Tout ça pour dire que j'adore Noël et que j'ai tout sauf envie de le boycotter!